J’ai lu… #14 EVERYTHING EVERYTHING (en VO)


  • Bayard Jeunesse (16,90€)                                                                                  Nicola Yoon

    18692431

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Un de mes défis de l’année, c’est de lire plus en VO. Alors hier, quand le trailer de ce livre qui est dans ma wishlist depuis des mois et des mois est sorti… J’ai pas vraiment réfléchis et paf, j’ai passé toute ma soirée à le lire en ebook VO.

Ce livre est un presque coup de cœur. Ça l’aurait été à un détail près : la maladie. Franchement, tout, je dis bien tout, est fait pour me plaire, tout m’a plus. Le fait que Maddy soit noire, que sa nurse soit mexicaine, que Olly lui, soit blanc, bref j’ai adoré ce mélange, ça fait du bien car malgré tout je trouve que cela manque beaucoup trop dans les livres Young Adult.

Maddy et Olly sont HYPER attachants. Vraiment. Olly est monté dans mon top 10 de persos masculins, croyez moi. (j’avoue que le fait qu’il soit joué par Nick Robinson joue quelque chose ok) Olly est GENTIL, drôle, mignon, attachant. Il est PARFAIT (moins que Jamie Fraser mais bon rien ni personne ne pourra le battre!) Maddy aussi est géniale et je pense que c’est une de mes persos féminines coup de coeur depuis bien longtemps. Déjà, elle lit beaucoup, et en plus, elle est super intelligente. Le fait qu’elle ne soit jamais sortis de chez elle, c’est limite un détail ! On ne le ressent même pas.

La seule chose qui m’a dérangé c’est donc le côté maladie. Je me demande vraiment si Nicola Yoon a fait des recherches sur la maladie de l’enfant bulle. Elle n’est que très peu abordé. Ce sont des détails mais par exemple le fait que sa mère, Carla, etc soient décontaminés avant de la voir mais ne changent pas de vêtements? Pas logique.  Le fait qu’elle sorte pour « vivre » quand elle sait qu’elle va mourir ? Heureusement que c’est un livre, parce que c’est quasiment irréaliste.

De plus, je ne pense pas qu’un couple d’ado puissent partir comme ça à Hawai dans le plus grand des calmes haha. Mais leur relation et leurs caractères, leurs sentiments rattrapent tout ses petits défauts.

J’étais plutôt perplexe pour la fin. Je ne sais toujours pas si j’ai aimé ou pas. C’est vraiment bizarre, et je me demande si l’auteur avait cette idée depuis le début ou si tout simplement elle n’a pas réussi à tuer son propre personnage etc. Je suis toujours mitigée et … Je sais pas, ça me dérange un peu, mais je ne peux pas vous en dire plus, à vous de le découvrir!

Je vous laisse avec le trailer du film, qui a l’air génial ! J’ai vraiment très hâte de le voir, en plus Nick Robinson est vraiment adorable, je l’aime trop trop trop trop! Amandla Stenberg est aussi une actrice et jeune femme que j’apprécie énormément, j’ai vraiment très hâte de les voir ensemble !

On se revoit bientôt pour un nouvel article, bye bye ! 🙂

J’ai lu… #13 LES OUTREPASSEURS T1


  • Gulf Stream edition (18€)                                                                       Cindy Van Wilder

outrepasseurs-1-cindy-van-wilder-gulf-stream

«- Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.
– Nous ?
– Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux.»

Peter, un adolescent sans histoires, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète, les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…

On en a beaucoup entendu parler sur les chaînes booktubes et j’ai eu la surprise de le découvrir au pied du sapin ce Noël dernier. Ce livre ne me tentait pas vraiment donc j’ai été contente de le recevoir car je ne pense pas que je l’aurais acheté de moi-même.

Il y a du potentiel, beaucoup. J’ai adoré l’histoire de base, essentiel, les outrepasseurs, les différentes « familles » malgré que cela soit quelque fois difficile à suivre. En fait, ce premier tome est un tome d’introduction, une sorte de préquel, et j’aurais bien aimé le savoir avant ma lecture.

On ne voit donc que très peu le personnage principal, Peter, car l’auteur se focalise sur ses ancêtres afin de nous expliquer et d’introduire l’histoire. Je ne peux donc donner mon avis sur Peter et les autres personnages du présent car on ne les voit simplement pas du tout et j’espère apprendre à les connaître dans les tomes suivants.

Quant aux personnages du passé, j’avoue que j’ai eu un peu de mal. Les personnages féminins sont assez sympas car elles vouent un amour inconditionnel à leurs enfants et cela apporte des sentiments au roman – ce qui manqué un petit peu j’ai trouvé.

L’écriture était simple et fluide, mais les personnages ne sont pas attachants. Je les ai trouvé mécaniques et dénoués de sentiments et d’émotions. Peut-être car on ne les reverra plus dans les prochains tomes?

Malgré tout cela, l’histoire des Outrepasseurs, des « faes », leurs ennemis de toujours, m’a bien plus et je pense continué à lire la suite, qui est apparemment plus intéressante que ce premier tome.

Je vous dis au-revoir et on se retrouve bientôt pour un nouvel article ! Jetez un coup d’œil au catalogue de Gulf Stream et à leurs prochaines sorties, je fais partie de leur comité de lecture et je vous promets que de bonnes lectures arrivent 😉

J’ai lu… #12 ROOM HATE


  • Hugo Roman (17€)                                                                                         Penelope Ward

    room-hate-862107-264-432

    Justin et Amélia sont amis depuis l’enfance. Ils ont même été amoureux à l’adolescence. Ils ont passé toutes leurs vacances dans la maison de la grand-mère d’Amélia, leurs parents respectifs étant souvent absents.

    Quelques années plus tard, ils héritent de la maison. Amélia, qui est institutrice, décide immédiatement d’aller passer ses vacances dans ce lieu qu’elle aime tant Elle est loin d’imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie Jade. C’est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir. La cohabitation va s’avérer plus que difficile.

Penelope Ward devient une de mes auteurs de New Romance préférées !  Après avoir dévoré Stepbrother en une soirée cette été (d’ailleurs vous pouvez retrouver mon avis sur ce livre sur le blog), j’ai ouvert Room Hate par pur hasard, car je m’ennuyais en cette veille de St-Valentin et j’avais une envie de lire une bonne romance!

Surprise! Alors que je m’attendais à une romance pas trop mal sans plus, ce livre a quasiment été un coup de cœur (quasiment attention haha). Justin, le personnage principal, a presque rattrapé mon amour pour les garçons de la série Off-Campus, ma série de New Romance préférée.  Et oui ! Ce Justin Banks, musicien canon bien cliché, m’a fait craqué ! Ça prouve que les clichés, des fois, ça fait du bien quand même !

Dans l’ensemble l’histoire est très simple, mais efficace. Amis depuis l’enfance qu’un évènement a séparé, Justin et Amelia se retrouvent quelques années plus tard, à la mort de la grand-mère de la jeune femme, qui leur a légué sa maison. Ainsi, on suit les retrouvailles un peu compliqué, puis le rapprochement de nouveau.  La suite est sans doute un spoiler, mais je me risque à vous le dire haha 😉

Un petit évènement va arriver par surprise et faire craqué tout le monde, et ensuite rapprocher nos deux amoureux. Justin est juste à tomber et vraiment adorable.

C’était une romance comme je les aime : avec des personnages attachants et un livre que je dévore en quelques heures!  Hugo Roman commence bien l’année avec leurs nouvelles publications et je pense me lancer dans le phénomène Calendar Girl pendant les vacances.

A bientôt pour un prochain article !

Bilan janvier 2017

*bruit de tambour*

I’m back ! Un peu honteuse d’avoir complètement abandonné ce blog pendant 5 mois, j’en suis désolé ! C’est en ce dimanche pluvieux que je décide de prendre mon courage à deux mains et d’enfin écrire un nouvel article !

Alors, qui dit début de mois, dit bilan livresque !  Le mois de janvier ne fut malheureusement pas foufou, mais néanmoins avec une très bonne lecture que j’attendais depuis plusieurs mois !   De quoi commencer l’année sur de bonnes bases !


Ne m’échappe pas(Insaisissable 2)


  • Michel Lafon (16€95)                                                                                     Tahereh Mafi

insaisissable-2-ne-m-echappe-pas-tahereh-mafi

De retour à la base, tout en se remettant de sa blessure presque fatale, le fils du dictateur, Warner, doit contrôler ses soldats et réprimer toute forme de rébellion dans le secteur qu’il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut avant tout la retrouver, quoi qu’il lui en coûte. Il n’a pas non plus oublié ceux qui ont permis l’évasion de la jeune fille, Adam et Kenji, à qui il compte bien faire payer cher leur trahison. Mais quand le Commandant Suprême, le père de Warner, arrive pour corriger les erreurs de son fils, il est clair que le sort de Juliette ne lui tient pas tant à cœur. Warner ne peut pourtant pas courir le risque de perdre celle qu’il considère comme la clef de voûte de son plan de victoire secret…

f

f

f

ff

f

Un deuxième tome bien meilleur que le premier, à mon avis ! J’avais eu bien du mal à entrer dans l’histoire du premier volet et surtout à comprendre le personnage principale. Les personnages m’énervaient quasiment tous et je m’étais même sérieusement posé la question si j’allais continuer. Bon, après un an à voir le deuxième tome trainer dans ma bibliothèque, je l’ai quand même sorti… à mon plus grand plaisir !

Warner est – il l’était déjà, mon perso coup de coeur du bouquin! Bien plus intéressant qu’Adam et Juliette – sorry not sorry ! Il est torturé, et plusieurs fois il m’a émue lors de cette lecture. J’ai été ravie d’en apprendre plus sur lui – et je ne m’ennuyais jamais quand il était là ! Juliette par contre… Je n’arrive toujours pas à la comprendre. Bon, d’accord, elle a passé toute sa vie dans une prison avec un énorme traumatisme mais des fois, ses choix sont… stupides ? complétement bêtes? ennuyants ? Bref, vous m’avez compris ! Adam était sympa dans le premier tome mais il se fait surpassé et éclipsé par le charisme et l’histoire de Warner, le « bad-boy traumatisé » haha! Bref ce fut un deuxième tome surprenant qui m’a beaucoup plus et j’ai bien hâte de lire le dernier bouquin !


 Égaux sans égo


  • Locus Solus Junior (11€88)                                                                                Collectif

    egaux-sans-ego-1erecouv_large

5 scénarios, 5 illustrateurs différents illustrant les propos d’adolescents sur les comportements vis-à-vis de l’égalité filles/garçons à l’école ou en société, à travers le look vestimentaire, les réseaux sociaux, les relations amoureuses, dans le sport, etc. Cela s’appelle lutter contre les « stéréotypes de genre » Mais cette bande dessinée, si elle a un objectif didactique, répond aussi à des critères de plaisir des histoires et des images. D’où des scénarios divertissants, réalistes et bien construits, avec intrigues contemporaines, personnages bien campés, dialogues percutants.(résumé fnac.com)

m

Lu pendant une de mes nombreuses heures de perm au CDI, cette BD fut un véritable coup de cœur !  C’est une BD sur le thème de l’égalité filles/garçons à l’école ou en société, sur les clichés et les stéréotypes. L’hétérogénéité de la BD, par le mélange de 5 illustrateurs différents, en fait une véritable pépite de vérité, un petit livre qui percute, et qui j’espère pourra changer les choses, même à petite échelle.

The Goal (Off Campus 4)


  • Hugo Roman (17€)                                                                                                  Elle Kennedy

    113335549

    Il suffit d’une nuit pour que tout change.

    Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays.

    Elle veut aller de l’avant et oublier son passé.

    Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.

    Mais tout va se compliquer…

    lmml

Tous les tomes de cette saga sont des pépites et celui-ci n’a pas faillit à la règle ! Sabrina est une des filles que j’ai -je pense- le plus aimé ! Elle est débordante d’énergie et courageuse, féministe et fière, bien que des fois un peu énervante par sa volonté de toujours vouloir se débrouiller seule ! On voit bien que des fois, elle est fragile et a désespérément besoin d’aides, aide que Tucker lui apporte volontiers!

Tucker est le plus calme et le plus adorable des hockeyeurs. j’ai été ravie de retrouver ces garçons et de découvrir Tucker dans ce tome à l’écriture une nouvelle fois fluide et légère. Les personnages sont drôles, l’histoire est addictive : quand on commence, on ne s’arrête qu’une fois le livre terminé! Cela a été un coup de cœur et un merveilleux clap de fin pour cette saga que j’ai énormément apprécié.

Les faux-monnayeurs


  • Folio plus classique (8€80)                                                                              André Gide

    51v4j51zb4l-_sy344_bo1204203200_

Qu’un jeune garçon apprenne qu’il n’est pas le fils de son père, qu’il décide de ne pas se présenter à ses examens et de partir au hasard de certaines rencontres : jusque-là, rien que de très commun. Mais qu’il croise la route tordue de faussaires en tout genre, d’enfants qui trafiquent de la fausse monnaie ou de tricheurs ès sentiments, et l’histoire se transforme en une folle épopée où les différents fils se mêlent et s’emmêlent pour mieux finir par démêler tous les mensonges. (résumé amazon)

,cc,,,,,,,                          ddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddd

RPZ Term L ! Bien que j’appréhendais cette lecture – les lectures scolaires et les dit « classiques » ne sont généralement pas de supers lectures pour moi, j’ai été surprise par ce roman. Après avoir passé plus de 5 mois sur Oedipe de Sophocle et le film du même nom du réalisateur italien Pasolini, j’étais plus que contente d’ouvrir Les Faux-monnayeurs. Au début, ce fût un peu difficile : les personnages sont nombreux, mais le plus dur c’est définitivement les liens entre eux ! Ils se mélangent, se mêlent, s’emmêlent, c’est une horreur pour le cerveau ! Il y a quelques moments où – je l’avoue, je lisais sans vraiment lire, mais la fin ! la fin ! splendide, si je puis dire ! Tout ça, tout ça, tout ça pour ….. pour ça? Et André Gide ose nous abandonner là ? Maintenant ? Avec juste… CA ? (haha, je ne vais pas m’en remettre) J’ai hâte de l’étudié en cours afin de mieux comprendre certains passages et le « sens », le « pourquoi » de ce bouquin!

et le dernier livre du mois …

Les Outrepasseurs : les héritiers


  • Gulf Stream (18€)                                                                                    Cindy Van Wilder

    outrepasseurs-1-cindy-van-wilder-gulf-stream

Peter, un adolescent sans histoires, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète, les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…

 

 

 

J’ai enfin lu ce fameux livre dont tous les booktubeurs parlent !   Ce fût une petite déception, disons que je m’attendais à mieux ! Dans ce livre, nous rencontrons Peter qui vient de survivre à une tentative d’assassinat. Il est alors confronté à sa véritable identité, et découvre que ses parents et lui-même font partis d’une société secrète. Au final, dans ce livre, nous ne voyons que très peu le perso principal : Peter, car nous sommes en permanence plongé avec lui dans les révélations qu’il apprends. Ainsi, nous sommes plongé au moyen-âge, au début de l’intrigue des outrepasseurs et du début de la grande « histoire ». Nous apprenons tout en même temps que Peter et je suppose que nous allons apprendre à mieux le connaître dans les tomes suivants. Je ne vous cache pas que j’ai trouvé certains moments à peu long, mais je dois admettre que l’histoire est super bien trouvé et que j’ai hâte d’en savoir plus sur Peter, Shirley et les autres.


Et voila pour bilan du mois de janvier ! Je suis quand même contente de ce mois – 5 livres dans un mois de cours complet c’est assez bien pour moi ! Ces lectures ne sont pas des coups de coeurs mais pas non plus de grosses déceptions. Je commence l’année par un mois livresque tranquille et j’espère lire encore plus en ce mois de février ! On se retrouve bientôt pour un nouvel article (mon avis sur ma lecture du moment je pense : le classique Orgueil et préjugés ! )